Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

FOCUS ACTEUR/ACTRICE

Du 30 octobre au 9 novembre 2014

Focus actrice


FOCUS ACTRICE • NOVEMBRE 2014

Damsels in distress
Damsels in distress
Dans Politique des Acteurs, Luc Moulet soutenait que "les acteurs étaient toujours maudits" car généralement aimés pour de mauvaises raisons, pour leurs amours, leur fin tragique, leur sex-appeal, mais rarement pour leur travail et leur empreinte sur une œuvre. Or, les grands acteurs au même titre que les grands réalisateurs ou les grands scénaristes sont des créateurs de formes, des auteurs. Vingt ans après la publication du livre de Moulet, le paysage a évolué : le travail de l'acteur est devenu un champ de recherches universitaires, des maisons d'éditions ont créé des collections consacrées à des études sérieuses sur les acteurs de cinéma, quelques traductions nous donnent accès à des ouvrages de référence de la littérature américaine sur le sujet. D'où notre envie de participer à ce nouveau courant de la cinéphilie en proposant des petits cycles de trois films dans lesquels la présence et le jeu de l'acteur sont une plus value artistique indéniable. Ces petits portraits en trois films seront consacrés à des interprètes d'hier et d'aujourd'hui et donneront ainsi à réfléchir sur les évolutions et les filiations dans la figure de l'acteur au cinéma.

// Greta Gerwig est une entrée en matière idéale pour inaugurer ces focus. Artiste complète, elle est réalisatrice, scénariste et une actrice de 30 ans d'ores et déjà icône de la culture hype new yorkaise. C'est avec Frances Ha que ses talents d'écriture et d'interprétation sont découverts par un plus large public. Femme d'intellect (elle a fait des études de philosophie) elle incarne avec naturel et légèreté des personnages de perdantes sympathiques. Mais aux antipodes d'une Bridget Jones, son personnage conserve toujours un côté aristocratique, venu d'ailleurs et d'une autre époque. Cet ailleurs de l'univers de Gerwig, c'est le New York d'un cinéma toujours indépendant et toujours francophile, quelque part entre Woody Allen, Truffaut et Rohmer. L'autre époque c'est peut-être celle bénie de la screwball comedy, quand Catherine Hepburn et Carole Lombard se moquaient d'elles mêmes tout en restant élégantes, passaient
naturellement du drame à la comédie et n'hésitaient pas à se lancer dans quelques pas de danse...




Damsels in Distress de Whit Stillman NUM
- - jeudi 30/10 20:30* - - vendredi 7/11 18:30
• jeudi 30 octobre • 20:30 • séance présentée par Antoine Bourg, professeur au BTS audiovisuel
de Montaigu

Greenberg de Noah Baumbach
- - vendredi 31/10 20:30 - - jeudi 6/11 18:30


Frances Ha de Noah Baumbach NUM
- - samedi 1/11 15:00 - - dimanche 9/11 20:30