Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

LES URBANAUTES ASSOCIÉS • AVRIL 2017

Jaime Lerner : l'histoire d'un rêve (+ débat)

de Carlos Deiro



Brésil, 2016, 1h17, documentaire, VOSTF

Jaime Lerner : l'histoire d'un rêve (+ débat)
En cette période d’élection présidentielle, la date du 21 avril nous renvoie à 2002 où, à la surprise générale, Jean-Marie Le Pen se qualifia pour le second tour aux dépends d’une gauche divisée. Alors que ce coup de tonnerre politique pourrait se renouveler, « Les Urbanautes associés » ont choisi cette date symbolique pour réinterroger le sens même du mot politique par le prisme d’un de ses leviers d’action pour agir sur la « cité » : l’architecture et l’urbanisme. Ces thèmes sont totalement absents du débat présidentiel, tout comme les architectes le sont de la vie politique. Alors que, par nature même de leur métier, les architectes et urbanismes sont au premier plan de la fabrique de la cité, on ne compte par exemple qu’un seul architecte à l’Assemblée Nationale (contre 39 enseignants, 35 avocats, 24 médecins…).
À la veille du premier tour de l’élection présidentielle, mais aussi pour le 40e anniversaire de la loi du 3 janvier 1977 qui a consacré l’architecture « d’intérêt public », les « Urbanautes associés » ont donc choisi de s’interroger sur les rapports entre architecture et politique. Deux films documentaires permettront d’éclairer et de débattre autour cette question.

Jaime Lerner : l’histoire d’un rêve

Ce film, diffusé pour la première fois en France, raconte comment l’architecte et urbaniste brésilien Jaime Lerner, maire de Curitiba à partir 1972, a transformé cette ancienne ville de chercheurs d’or en une cité modèle de 1,8 millions d’habitants. Au cours de ses trois mandats, l’architecte a appliqué sa politique « d’acupuncture urbaine » comme solution aux enjeux urbains contemporains (déchets, transports, écologie…). Sans gros moyens, il a su mettre en place une politique urbaine « verte et sociale » fondée sur des projets à taille humaine. Dans les années 70, il a notamment été l’inventeur du transport en commun en site propre (TCSP) qui s’est répandu dans le monde entier jusqu’à Nantes avec le Busway.

> Projection suivie d’une discussion avec Claudia Enrech, directrice-adjointe de l’école supérieure d’architecture (Ensa) de Nantes qui a notamment mis en place le cursus de la « Curitiba international school for urban sustainability » et Laurent Devisme, enseignant-chercheur à l’Ensa Nantes.

précédé de la projection du court métrage
De battre, mon cœur de ville refuse de s’arrêter de Vincent Douet et Les Urbanautes associés (2017 – 20 min)

Ce documentaire retrace le combat contre l’exode rural de Pierrick Esnault, maire de Pouancé, une commune du Maine et Loire de 3100 habitants. Lauréat d’un « appel à manifestation d’intérêt Centre-Bourg » lancé en 2014 par le ministère de l’Ecologie, la ville s’est engagée, aux côtés d’architectes et d’urbanistes de l’agence Annezan, dans un ambitieux projet de revitalisation du cœur de ville. Mais le plus difficile reste encore à faire.

Projection suivie d’une discussion avec le réalisateur, les architectes et Pierrick Esnault, maire de Pouancé.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

L’association « Les Urbanautes associés »
L’objet de l’association est « l’organisation de toutes sortes de manifestations susceptibles d’évoquer, de donner à voir et regarder la ville, l’architecture, l’urbanisme… par l’image ». L’association réalise ou produit également des films documentaires et des reportages autour du thème des manifestations qu’elle organise. A terme, son objectif est d’organiser à Nantes, un festival de films autour de l’architecture et de l’urbanisme.

Séance unique

vendredi 21/04 20:30