Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CONTRECHAMP

Partir/rester : Le cinéma comme expérience de la frontière


CONTRECHAMP • JANVIER 2015


Otjesd/Leaving
Otjesd/Leaving
Otjesd/Leaving de Clemens von Wedermeyer • 2005, 15 min
Simulation/reconstitution d’un poste frontière dans la périphérie de Berlin pour les nombreux russes qui émigrèrent en Allemagne à la chute du mur. A travers la mise en place d’une séquence en boucle, qui rejoue une file d’attente - figure allégorique du socialisme de l’Allemagne de l’Est et de la Russie de l’époque - l’artiste élabore un cinéma autoréflexif qui interroge ces négociations inhérentes aux passages de frontières nationales.

suivi de The Making of Otjesd • 2005, 10 min, son contrepoint, tourné à Moscou.


Kalamees de Eleonore de Montesquiou • 2009, 23 min
"Mon film est un moment en suspension dans cet entre deux qu'est le lac gelé entre la Russie et l'Estonie. J'ai accompagné Sasha l'hiver dernier sur la glace, et l'ai filmé. J'ai recueilli ses propos, quelques mots, son activité de pêcheur, ses sentiments quant à sa situation très singulière : que cela signifie-t-il de vivre sur une frontière à la limite de l'Europe ?" Eleonore de Montesquiou


La Clôture (Haçla) de Tariq Teguia • 2004, 23 min
Filmant des habitants d'Alger, comme coincés dans l’enceinte de leur ville, le film exprime leur sentiment entre désoeuvrement, renoncement et colère. Ici, les frontières sont invisibles, mais tout le film fait écho à cet empêchement, à cet enfermement. Il anticipe Rome plutôt que vous (2008), où les personnages, tournant en rond, ne dépassent pas les barrières d’Alger.


Séance

• lundi 12 janvier • 20:30 •
soirée programmée et présentée par Véronique Terrier Hermann, dans le cadre des séances Contrechamp et du Programme de recherche "Penser depuis la frontière" - CRENAU - Ecole Nationale d'architecture - École Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole.