Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE JACQUES PRÉVERT

Programme de courts-métrages

Collectif




DEUX ESCARGOTS S'EN VONT
DEUX ESCARGOTS S'EN VONT
> La Seine a rencontré Paris de Joris Ivens • France, 1957, 32 min • adaptation d'un poème
Au fil de l’eau, sur une péniche, on descend la Seine et on traverse nonchalamment Paris, en prenant le temps d’observer ceux qui travaillent sur ses rives tout comme ceux qui y flânent. Sur une idée du critique et historien du cinéma, Georges Sadoul, un poème de Prévert ponctue, de loin en loin, la lente avancée de la péniche.

> Aubervilliers d'Eli Lotar • France, 1946, 23 min • scénario de Prévert
La ville d’Aubervilliers après la guerre, où les ruines et les taudis datent d’avant. Un témoignage dénonçant les conditions de vie dans certains quartiers en ne se contentant pas de filmer les lieux mais en suivant les habitants dans leur vie quotidienne. Le commentaire, très politique et très virulent, est de Prévert ainsi que la chanson, l’inoubliable "Gentils enfants d’Aubervilliers".

> Le Petit chapiteau de Joris Ivens • France, 1963, 7 min • scénario de Prévert
Une représentation d’un petit cirque familial qui a réussi à se glisser dans une venelle étroite de Valparaiso au Chili. Le bref commentaire au début est de Jacques Prévert et il le dit lui-même. On comprend dans sa voix son choix d’accompagner ces gens qui s’efforcent de faire rire ce public d’enfants éblouis.

> Prix et profits de Yves Allégret • France, 1932, 20 min • avec Prévert acteur
Une saga muette de la pomme de terre, des semailles à la vente aux Halles. Le tout dans une famille pour qui la vente est un enjeu vital. Les frères Prévert et Marcel Duhamel y sont les employés pas très zélés d’un mandataire qui les houspille. Et, dans un rythme très alerte et très efficace, le verdict sur ces mandataires et autres intermédiaires tombe : les supprimer !

> Deux escargots s'en vont de Jean-Pierre Jeunet et Romain Segaud
France, 2016, 3 min • animation • d'après Prévert
Un poème de Jacques Prévert dont chaque vers est dit par un animal différent qui semble à la fois réel et improbable. Chaque animal a une voix souvent connue – ce qui ne veut pas dire qu’on la reconnaît. Un rythme parfait. Un petit chef d’œuvre.

Séances

- - vendredi 17/05 18:45 - - dimanche 26/05 18:45