Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE MIKIO NARUSE

du 22 septembre au 13 octobre 2017

Rétrospective Mikio Naruse



QUAND UNE FEMME MONTE L'ESCALIER
QUAND UNE FEMME MONTE L'ESCALIER
Longtemps ignoré, le nom de Mikio Naruse a fini par s’imposer parmi les plus importants du cinéma japonais. La rareté de son œuvre sur nos écrans occidentaux nous invite à nous réjouir de la possibilité aujourd’hui offerte de s’en approcher à travers cinq films majeurs. Cinéaste de studio, formé à la Shochiku, Naruse les a tournés dans la seconde moitié de sa carrière au sein de la Toho où il travailla, à de rares exceptions près, comme réalisateur de 1937 à 1967. Jérôme Baron et Aisha Rahim

• • •

Au gré du courant (Nagareru) de Mikio Naruse
NUM • VERSION RESTAURÉE

- - vendredi 22/09 16:30 - - dimanche 24/09 14:15 - - jeudi 28/09 20:45

Le Grondement de la montagne (Yama no oto) de Mikio Naruse
NUM • VERSION RESTAURÉE

- - mercredi 4/10 16:30 - - dimanche 8/10 20:30 - - vendredi 13/10 18:30

Nuages épars (Midaregumo) de Mikio Naruse
NUM • VERSION RESTAURÉE

- - samedi 30/09 20:45 - - lundi 2/10 18:30 - - dimanche 8/10 16:15

Quand une femme monte l'escalier (Onna ga kaidan wo agaru toki) de Mikio Naruse
NUM • VERSION RESTAURÉE

- - samedi 23/09 21:00 - - dimanche 24/09 16:30 - - vendredi 29/09 18:30

Une femme dans la tourmente (Midareru) de Mikio Naruse
NUM • VERSION RESTAURÉE

- - vendredi 6/10 16:30 - - jeudi 12/10 18:15 - - vendredi 13/10 20:30

Bande-annonce


Dossier de presse