Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

LA SÉANCE DES CINÉ SUP'

Adieu Philippine

de Jacques Rozier


LA SÉANCE DES CINÉ SUP' • 2011/2012

France, 1963, 1h48
avec Jean-Claude Aimini, Daniel Descamps, Stefania Sabatini, Yveline Céry, Vittorio Caprioli

Adieu Philippine
Paris, 1960. Michel doit bientôt partir en Algérie pour faire son service. En attendant, il travaille comme machiniste à la télévision ce qui lui permet de faire croire à Juliette et Liliane qu'il est une vedette. Réalisé en 1960, deux ans avant la proclamation de l'indépendance de l'Algérie, le film ne sortira qu'en 1963. Film phare de la Nouvelle Vague qui tente d'inscrire dans le temps l'exact présent de ses personnages, entre légèreté et mélancolie, insouciance et gravité.


"Invitation à l'état de vacance, règne de l'improvisation élaborée, ce badinage prend son temps... parce que le temps presse. Au loin résonnent les fusils de la guerre d'Algérie : Michel, clone de Johnny Hallyday, sait que son incorporation est imminente. Rozier le filme dans la plénitude et la fragilité de sa jeunesse yé-yé, au bras de deux jeunes filles fraîches et craquantes qui se le disputent sans jalousie hystérique. La seconde partie, en Corse, est un modèle de lyrisme discret. Tout n'est qu'affleurements stylisées, chagrins volatiles, gaietés insolente et ballets véristes (la scène mémorable de la guêpe sur la plage). Cha-cha-cha, variétoche italienne et chansonnettes de jukebox sont naturellement les bienvenus : chez Rozier, rien ne compte autant que la musique mineure du sentiment ."
Jacques Morice, Télérama

Séance unique

Mardi 22 mai 2012 à 21:00