Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

LES BIENVEILLEURS 44 • BAOBAB DE NOËL

Ernest et Célestine

de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier



France-Belgique-Luxembourg, 2012, 1h16
NUM
À partir de 6 ans


Ernest et Célestine
Les Bienveilleurs 44, l’ACCOORD centre-ville, Assocolombia, invitent les familles, personnes étrangères/françaises, isolées pendant les fêtes, et les membres des associations humanistes qui luttent à leurs côtés au 3ème "BAOBAB de Noël". Après un accueil tout en hospitalité à 14:30 au Cinématographe, place au cinéma à 15:00 avec Ernest et Célestine, film d'animation belgo-franco-luxembourgeois avec un scénario tendre et universel de Daniel Pennac. L’occasion de se retrouver sur un temps fort chaleureux et poétique.

Après la séance, départ en musique vers un goûter festif au Centre Socio Culturel Histoire de Jouer (12 rue Armand Brossard, Place du Cirque), où plein de surprises vous attendent. Un vrai temps de Noël solidaire en cette période où tout un chacun a besoin d’humanité et de partage. Venez avec un gâteau, une spécialité de Noël à partager, si vous le souhaitez.


Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Librement inspiré de la série de livres pour enfant de Gabrielle Vincent, Ernest et Célestine nous emmène dans une aventure pleine d'émotion et de subversion, un de ces films sans âge que l'on apprécie de 7 à 77 ans.

"Musique et voix viennent parachever l’élégance de ce film délicat, dont l’innocence et la gravité conjuguées touchent à tout âge. Sur des dialogues de Daniel Pennac, Lambert Wilson et Pauline Brunner incarnent avec finesse l’humour et la fragilité de personnages (littéralement) extraordinaires. Sur le papier, Ernest et Célestine ont déjà enchanté une génération d’enfants, qui vont aujourd’hui redécouvrir les héros de leur enfance aux côtés de leurs propres bambins. Grâce au travail minutieux et respectueux des Armateurs, les albums de l’ours et de la souris vont sûrement connaître une nouvelle jeunesse. Quand un film peut donner le goût de lire et l’envie de rêver, on peut assurément parler d’une œuvre précieuse."
Carole Milleliri, Critikat

Séance unique (attention, réservation nécessaire !)

- - mercredi 21/12 14:30 > séance prioritaire pour le public des associations partenaires du Baobab : seules 30 places sont disponibles pour le tout public (uniquement en prévente à venir acheter au cinéma sur les heures d'ouverture de la caisse)

Bande annonce