Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

MEMBRES ET PARTENAIRES

Intervention Divine (Yadon Ilaheyya)

de Elia Suleiman


ENSAN / LAUA • LA CONDITION MÉTROPOLITAINE FILMÉE • 2011/2012

Palestine, 2002, 1h32, VOSTF
avec Nayef Fahoum Daher, Manal Khader, Elia Suleiman

Intervention Divine (Yadon Ilaheyya)
Un jeune homme palestinien vivant à Jérusalem ne peut rejoindre son amante bloquée à Ramallah par l'armée israëlienne. Les deux amants s'inventent un monde imaginaire pour échapper à la guerre... Entre Jacques Tati et Buster Keaton, Elia Suleiman convoque l’humour pour parler de la guerre.


"Ni artisanat local au cachet d'authenticité, ni world cinema dilué dans la pure forme, ses films, et celui-ci par excellence, sont pareils à des soupapes. L'intervention divine que son titre réclame est en fait un cri déchirant, mais glacé par un humour qui mieux que jamais peut être ici appelé par son autre nom ­ la politesse du désespoir."
François Gorin, Télérama


"Ce recours systématique au gag et à l'observation ô combien distanciée de la gravité des choses est un dandysme de résistance. Nous sommes entre Jacques Tati, Buster Keaton et Astérix en Corse, dans une version épurée de Chronique d'une disparition, portée par une parfaite maîtrise de l'espace et des enchaînements."
Frédéric Bonnaud, Les Inrockuptibles


"Il est banal de dire que Suleiman combat avec ses armes, celles du cinéma. On sera donc banal. Si la Palestine n’existe pas, son film l’invente l’air de rien. Les espaces y sont sévèrement séparés, mais il chante en sourdine les louanges de l’imaginaire comme territoire partagé."
Erwan Higuinen, Les Cahiers du cinéma

Séance unique

Vendredi 20 avril 2012 à 21:00