Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

LA SÉANCE DES CINÉ SUP'

One + One

de Jean-Luc Godard


LA SÉANCE DES CINÉ SUP' • OCTOBRE 2013

France, 1968, 1h49, VOSTF
avec les Rolling Stones, Anne Wiazemsky, Lain Quarrier, Frankie Dymon, Bernard Boston, Sean Lynch

One + One
One + One apparaît comme un essai abstrait sur les cendres encore chaudes des révoltes de 1968. Alors que les Rolling Stones enregistrent le mythique Sympathy for the Devil, Jean-Luc Godard les observe, offrant l'une des plus stupéfiantes expériences sonores de l'histoire du cinéma. Pendant ce temps, qui est aussi celui du travail et de la création, des Blacks Panthers se préparent au combat et mûrissent leurs discours, une arpenteuse-taggeuse recouvre les murs et parle de la démocratie, un vendeur de livres pornographiques fait la lecture d'un ouvrage politico-erotico-policier. Film apparemment déconstruit sur son temps, il n'en enregistre pas moins la construction d'un chant. Qu'est-ce qu'être synchrone ?

"(...) Le filmage lui-même contribue à cette démythification, puisqu’en lieu et place d’une caméra à l’épaule et d’un montage trépidant, on voit exactement le contraire : des plans-séquences longs, lents, voluptueux et sensuels, comme si Godard filmait les ruines de Pompéi ou l’orchestre philharmonique de Berlin. Le résultat est le plus beau document qui soit sur les Stones, captés ici dans leur normalité quotidienne, comme une sorte d’anti-Gimme Shelter, ce documentaire aux images crades, prises dans le vif des concerts, offrant les Stones au pic de leur réputation scénique et de leur noire et sulfureuse légende."
Serge Kaganski, Les Inrockuptibles

Séance unique

Dimanche 6 octobre 2013 à 19h