Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

FILMS DU PATRIMOINE • GRANDS CLASSIQUES

Remorques

de Jean Grémillion



France, 1939, 1h31
avec Jean Gabin, Michèle Morgan

Remorques
A bord de son remorqueur de haute mer le capitaine André Laurent risque sa vie et celle de son équipage tous les jours pour sauver celle des autres. Il est marié à Yvonne qui souffre en secret d’une grave maladie. Le capitaine doit quitter précipitamment le mariage d'un de ses équipiers pour porter secours à un cargo en détresse. Lors du sauvetage il recueille une jeune femme mystérieuse au charme troublant…

Une histoire d’amours au bord de la mer en furie. Le film s’ouvre donc sur les noces de Ploubennec, jeune marin du "Cyclone", une scène idéale pour introduire les protagonistes. Le repas est terminé, on s’apprête à danser… restent encore les petits discours. "Un mariage de marin, ce n'est pas un mariage comme les autres, car, comme l'a dit le poète, chaque marin a deux femmes, la sienne et puis la mer..." déclare un invité. En quelques plans les enjeux de ce vibrant mélodrame sont posés.

Le beau couple amoureux que forment le capitaine Laurent (Jean Gabin) et sa femme (Madeleine Renaud) est plus fragile qu’il n’y parait. Yvonne est malheureuse, la mer lui vole trop souvent son amour avec qui elle rêve de mener une vie tranquille et surtout de passer davantage de temps. Comment combattre cette invincible rivale ? Le remorqueur de haute mer que commande André doit être prêt à secourir au plus vite les embarcations en péril.

Disponible jour et nuit, il mène son entourage avec autorité à bord comme à terre et refuse de comprendre la tristesse d’Yvonne. Dans une touchante séquence elle décrit à la jeune mariée le sort qu’elles vont bientôt partager : "lui, il a son bateau et la mer mais moi je suis toute seule, je n’ai que lui". La caméra recule, laisse les deux femmes dans la chambre, lieu de la confidence et dans le même plan traverse la fenêtre en poursuivant le même mouvement jusqu’à l’extérieur sous la pluie battante de la nuit. L’inéquitable de la relation qui ronge l’amour d’Yvonne et André est là tout entière saisie dans cette dernière image d’une machine à coudre installée devant la fenêtre d’où l’épouse pourra guetter le retour de son homme.

La mer rend héroïques des hommes qui dans le quotidien sont bien ordinaires. Le cinéaste aborde avec sobriété et lyrisme l’émoussement de l’amour. Quand, suite à un sauvetage, survient Catherine (Michèle Morgan) une autre femme blessée, André lui portera l’attention dont il n’est plus capable pour Yvonne. Dans cette tragédie humaine et cosmique la bande son joue un rôle de premier plan. Grémillon, lui-même musicien, fait appel à son ami Roland-Manuel – ils feront six films ensemble – pour réaliser ses idées musicales de cinéaste. Musique et bruits de moteur, sirènes, raclement de pavé se conjuguent dans un travail d’orfèvre. La dimension parabolique du film trouve son apogée dans l’oratorio final chanté par un chœur sur une symphonie de claquements de tempête.

Une tempête qu’il a fallu reconstituer avec des maquettes dans un immense bassin des studios de Billancourt faute de vagues pendant les deux semaines de tournage à Brest au printemps 1939. Seules quelques rares scènes de mer calme et sur la plage ont été tournées en extérieurs. Quant aux intérieurs c’est Alexandre Trauner qui les a reconstitués : appartement, restaurant, cabine de bateau, coursives… les décors ont même été montés sur vérins pour figurer le roulis.

Le roman de Roger Vercel à l’origine du film a d’abord été adapté par son auteur puis repris par Charles Spaak et André Cayatte. Finalement Jacques Prévert termine le scénario et signe les dialogues, préférant s’éloigner considérablement du propos initial. Au monde viril des hommes s’affrontant aux éléments déchaînés, Prévert et Grémillon préfèrent des personnages féminins consistants et évitent tout manichéisme.

Séances

ANCENIS • Cinéma Éden 3
Mar 20/10/20, 20:30

BOUGUENAIS • Cinéma Le Beaulieu
Mer 28/04/21, 20:00

CAMPBON • Cinéma Victoria
Mar 12/01/21, 20:30

DIVATTE-SUR-LOIRE • Cinéma Jacques Demy
Dim 15/11/20, 17:10

LA MONTAGNE • Cinéma Le Montagnard
Mar 6/10/20, 20:30

LA TURBALLE • Cinéma Atlantic
Jeu 18/03/21, 14:30
Lun 22/03/21, 20:45

LE POULIGUEN • Cinéma Pax
Lun 29/03/21, 21:00

VERTOU • Ciné-Vaillant
Jeu 17/12/20, 20:00

SAINTE-MARIE-SUR-MER • Cinéma Saint-Joseph
Jeu 17/09/20, 20:30