Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

LA SÉANCE DES CINÉ SUP'

Voyage en Italie (Viaggio a Italia)

de Roberto Rossellini



Italie, 1953, 1h14, VOSTF
avec Ingrid Bergman, George Sanders
NUM, version restaurée

Voyage en Italie (Viaggio a Italia)
La rencontre entre Ingrid Bergman et Roberto Rossellini (provoquée par une lettre écrite par l’actrice au cinéaste après qu’elle ait vu Rome Ville ouverte et Païsa), outre le fait qu’elle donna naissance à trois enfants, fut aussi une étape déterminante, un printemps de l’histoire du cinéma. Stromboli, Voyage en Italie et Europe 51 conservent les marques les plus essentielles du renversement opéré par cette rencontre, prolongée par La Peur et Jeanne au bûcher. Mise à l’épreuve d’un couple de bourgeois anglais, c’est en filmant sa rupture que Rossellini s’offre avec Voyage en Italie une occasion de s’affranchir de l’étiquette néoréaliste qu’il porte déjà avec encombrement. Et Rivette d’écrire dans sa fameuse "Lettre sur Rossellini" : "Si je tiens Rossellini pour le cinéaste le plus moderne, ce n’est pas sans raisons ; ce n’est pas non plus par raison. Il me semble impossible de voir Voyage en Italie sans éprouver de plein fouet l’évidence que ce film ouvre une brèche, et que le cinéma tout entier y doit passer sous peine de mort."

Séance unique

- - mardi 18/01 20:30