Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CINÉMA D'HIER ET AUJOURD'HUI

4 mouches de velours gris (4 Mosche di Velluto Grigio)

de Dario Argento



Italie, 1973, 1h53, VOSTF
avec Michael Brandon, Mimsy Farmer, Jean-Pierre Marielle
NUM, version restaurée

4 mouches de velours gris (4 Mosche di Velluto Grigio)
Roberto Tobias, batteur officiant dans un groupe rock, est harcelé par un homme mystérieux qui ne cesse de le suivre. Décidant un soir de le prendre en chasse, Roberto réussit à le rejoindre mais au cours de la dispute qui s’ensuit, il le tue accidentellement..."4 Mouches de velours gris est sans doute le meilleur titre de la "trilogie animale" qui marqua la réinvention par Argento du "giallo", le thriller horrifique à l’italienne auquel Mario Bava donna ses premières lettres de noblesse quelques années plus tôt. (...) C’est un film assez personnel qui clôt cette première trilogie criminelle et maniériste en complexifiant le matériau d’origine (des enquêtes policières où l’effet de surprise repose sur l’identité du criminel et ses techniques de meurtres). C'est aussi l’histoire d’un jeune couple qui se désagrège, à cause des infidélités de l’homme, un musicien flegmatique (Michael Brandon, sosie de Dario Argento) et des angoisses de la femme (Mimsy Farmer à la beauté androgyne)." - Olivier Père

"Capiteux entrelacs de multiples régimes de perception striés d'images mentales, le film est aussi un exercice de variations sur le motif du regard, qui culmine lorsque Argento fait sien le mythe romantique de "l'optogramme", cette idée qui lui va si bien que la vérité indéchiffrable d'un meurtre se tient moins dans l'oeil de son témoin que dans celui de sa victime." Julien Gester, Les Inrockuptibles (déc 2012)

Séances

- - mercredi 18/09 18:30 - - samedi 21/09 14:45 - - vendredi 27/09 20:30

Dossier de presse


Bande-annonce