Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

VOLUTES SURRÉALISTES

Ballet Mécanique | La Coquille et le clergyman

de Man Ray | de Germaine Dulac



France, 1924, 18 min
France, 1927, 40 min
NUM

LA COQUILLE ET LE CLERGYMAN
LA COQUILLE ET LE CLERGYMAN
Ballet mécanique • Pour Fernand Léger, "l’erreur du cinéma c’est le scénario", il s’en passe et, sous le patronage d’un Charlot désarticulé, fait danser ce qui ne danse pas, les objets, devenus spectacle tragique ou comique, il géométrise la vie sociale en privilégiant, comme beaucoup à cette époque, les visages et les jambes des femmes. Devant le film, Henri Langlois écrivit : "À genoux, plus, à plat ventre"...

La Coquille et le clergyman • Un prêtre remplit de vin des burettes et les casse. Un homme en uniforme intervient... Sur un scénario d’Antonin Artaud qui ne voulait pas "raconter une histoire mais une suite d’états d’esprits", Germaine Dulac, une des premières cinéastes d’avant garde, connue pour ses recherches esthétiques, réalise un film considéré comme l’un des premiers films surréalistes. Anticléricalisme, érotisme et violence du désir, les thématiques sont là... Mais Artaud cria à la trahison et avec l’aide de Desnos organisa à la sortie du film un scandale qui se termina par une bagarre...

Séance unique

Mercredi 10 novembre à 21:00 • programme présenté par Jérôme Baron