Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CINÉMA D'HIER ET AUJOURD'HUI

La Mère (Okaasan)

de Mikio Naruse



Japon, 1952, 1h37, VOSTF
avec Kinuyo Tanaka, Kiyoko Kagawa
NUM

La Mère (Okaasan)
Dans un quartier très modeste nous découvrons, par la voix de la fille aînée, une famille dont la boutique a été détruite pendant la guerre et qui économise pour en rouvrir une... Après avoir débuté en 1930 et réalisé alors de nombreuses comédies, Naruse tourne à partir de 1950, dans le même registre qu’Ozu mais en plus pessimiste, des chroniques familiales douces-amères de la vie des classes populaires dans l’après guerre – genre dit shomingeki. Pas de grandes péripéties, pas de pathos, des petits détails finement observés, où un regard, un geste, comptent plus que des paroles, toujours en plan fixe. Il n’en avait pas écrit le scénario mais l’accepta immédiatement à cause du sujet sur "les difficultés familiales". Ce fut son plus grand succès.

> Horaires des séances à venir

Dossier de presse