Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CINÉMA D'HIER ET AUJOURD'HUI

La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead)

de George A. Romero



USA, 1968, 1h36, VOSTF
avec Duane Jones, Judith O'Dea, Keith Wayne
NUM, version restaurée

La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead)
"L’émergence fulgurante de George Romero et l’importance, aujourd’hui acquise, de La Nuit des morts-vivants sont indissociables d’un contexte, grosso modo la période 1967-1969, au cours de laquelle le cinéma américain fit le deuil de son classicisme et entreprit la grande refonte de son Histoire. (...) Avec le zombie, métaphore limpide d’une Amérique déliquescente en proie à un refoulé qui fait retour, Romero propulse le film d’horreur sur un terrain explicitement politique. Politique, le cinéma américain (et peu importe ici le genre considéré) le fut toujours, capable comme aucun autre de livrer une photographie au présent des soubresauts de son pays, sismographe parfait dont le film d’horreur fut un temps - les années soixante-dix - l’étendard. (...) À chaque décennie, son zombie. Ainsi le mort-vivant de Romero - que l’on pourrait considérer comme l’unique figure nouvelle et emblématique créée par le cinéma américain des années soixante-dix -, devint le buvard des angoisses et des doutes secrétés par l’Amérique, depuis la fin des années soixante."Jean-Baptiste Thoret, "Politique des zombies. L’Amérique selon George A. Romero" (Ellipses, 2007)

Séances

- - vendredi 18/10 20:30 - - vendredi 25/10 16:30 - - lundi 28/10 18:30 - - mercredi 30/10 20:30

Bande-annonce