Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

INGMAR BERGMAN

Le Silence (Tystnaden)

d'Ingmar Bergman



Suède, 1963, 1h35, VOSTF
avec Ingrid Thulin, Gunnel Lindblom
NUM, version restaurée

Le Silence (Tystnaden)
Deux jeunes femmes et un enfant dans un compartiment de train ; l’une d’elles semble malade. Une langue inconnue, un autre train avec des chars d’assaut… Bergman adapte une pièce radiophonique qu’il avait écrite à partir d’un de ses rêves d’une ville connue/inconnue. Le film joue les funambules entre réalisme et onirisme, autorisant le spectateur à divaguer entre Marienbad et Buñuel et à se demander si Shining… On y a vu une allusion honteuse à la neutralité de la Suède pendant la guerre. Au centre, la dichotomie entre le corps et l’âme – dernier mot du film. Les corps sont incarnés par deux comédiennes que Bergman filme moins statiquement que d’habitude, allant jusqu’à certains plans "osés" qui entraînèrent l’intervention des censeurs, en Suède et en France.

Séances

- - dimanche 26/02 18:30 - - mercredi 1/03 16:00 - - samedi 4/03 14:15