Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE JACQUES PRÉVERT

Les Enfants du paradis

de Marcel Carné



France, 1945, 3h02 • scénario et dialogues de Prévert
avec Arletty, Jean-Louis Barrault
NUM, version restaurée

Les Enfants du paradis
Vers 1830, sur le Boulevard du crime, une foule énorme se presse le long des estrades où des bonimenteurs attirent vers les spectacles... Du film le plus mythique du duo Carné/Prévert, commencé dans la clandestinité, terminé après la guerre, que dire sinon qu’il fait partie des films qu’il faut revoir de temps en temps, même si on a pris des distances avec son esthétique ? Il y a toujours quelque chose de magique à retrouver tel morceau de bravoure, tel personnage, tel dialogue, servis par des acteurs et actrices exceptionnel·les dans un spectacle qui est entièrement un hommage au spectacle. C’est là que se réalise le mieux l’équilibre entre la rigueur de la mise en scène de Carné et l’éclat amer des rêves brisés - la vie selon Prévert.

Séances

- - samedi 18/05 13:30 - - dimanche 26/05 20:30 - - jeudi 30/05 17:00

> Sous-titrage SME disponible pour les personnes sourdes ou malentendantes, nous contacter en cliquant ici
> Audiodescription disponible pour les personnes aveugles ou malvoyantes, nous contacter en cliquant ici