Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE DELPHINE SEYRIG

Les Lèvres rouges (Daughters of Darkness)

d'Harry Kümel



Belgique-France-Allemagne, 1971, 1h36, VOSTF
avec Delphine Seyrig, John Karlen, Danielle Ouimet
NUM, version restaurée

Les Lèvres rouges (Daughters of Darkness)
En plein hiver, un couple de jeunes mariés qui fait son voyage de noces en train doit s’arrêter à Ostende, dans un palace désert. Arrive la Comtesse Bathory... S’appuyant sur les légendes hongroises entourant le personnage d’une "Comtesse sanglante" du XVI-XVIIème siècle, surnommée aussi "Comtesse Dracula", Kümel transpose l’action dans la Belgique contemporaine. Il renouvelle le genre du film de vampires en noyant ses personnages dans les immensités vides d’un palace fantomatique ponctué de tâches de couleur - du rouge - et en insufflant à l’action une constante connotation érotique. Il couronne le tout en donnant à la Comtesse la silhouette élégante et sophistiquée de Delphine Seyrig, dont la voix envoûte ses proies.

Séances

- - vendredi 20/03 20:30 - - lundi 23/03 18:30 - - samedi 28/03 14:30 * - - lundi 6/04 16:30 - - samedi 11/04 15:00

*
Séance présentée par Nicole Fernandez Ferrer, déléguée générale du Centre audiovisuel SdB.

Bande-annonce