Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE JOEL & ETHAN COEN

Miller's Crossing

de Joel et Ethan Coen



USA, 1990, 2h02,VOSTF • interdit -12 ans
avec Gabriel Byrne, Marcia Gay Harden, John Turturro
NUM, version restaurée

Miller's Crossing
Au temps de la prohibition, dans une ville dont les édiles sont au service des gangsters, deux clans se disputent le pouvoir et, au milieu, un manipulateur de génie... Un scénario nettement inspiré de "La moisson rouge" de Dashiel Hammett (Série noire n° 56) qui inspira aussi Kurosawa (Yojimbo) et Sergio Leone (Pour une poignée de dollars). C’est un hommage flamboyant au film noir et en même temps une transfiguration du genre : dans le scénario avec ses décalages – le gangster qui parle sans cesse d’éthique, les relations entre les êtres – et dans son traitement visuel somptueux où le marron dominant se teinte de rouge sang et de bleu nuit. On a parfois du mal à suivre le "héros" mais on se laisse embarquer avec lui.

"Je résume : impossible de comprendre quoi que ce soit - du moins, à la première vision de Miller's crossing - mais c'est formidable. (...) La caméra des Coen glisse, pour ne laisser qu'une certitude : tout est pourri, bien pourri. Fangeux, même.
La seule chose qui reste propre, ce sont les glaçons. Du premier plan, littéralement, au dernier, ils tintent
: Miller's crossing est, aussi, un hommage à la nostalgie irlandaise, solidement imbibée. Les maisons sautent, les magasins flambent, les Tommy Guns crachent, rien n'y fait : il demeure, en arrière-plan, un tenace petit air intitulé Danny Boy, dont John Huston s'était servi dans Gens de Dublin. Un signe de complicité ? Bien plus : après tout, le premier film de Huston était tiré d'un livre de Hammett, Le Faucon maltais. Et, côté whisky, il en connaissait un rayon." François Forestier, L'Express (fév 1991)

Séances

- - lundi 19/08 20:30 - - samedi 24/08 18:30 - - mercredi 28/08 18:00 - - dimanche 1/09 18:00

Bande-annonce (VO)