Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CINÉMA D'HIER ET AUJOURD'HUI

Olivia

de Jacqueline Audry



France, 1951, 1h35
avec Edwige Feuillère, Yvonne de Bray
NUM • VERSION RESTAURÉE

Olivia
Fin du XIXe siècle, dans une pension de jeunes filles près de Fontainebleau. Mademoiselle Julie et Mademoiselle Cara sont les directrices de l’établissement. Depuis quelque temps, l’harmonie ne règne plus et la pension est divisée entre deux clans. Une nouvelle venue, Olivia , se rallie à Mademoiselle Julie, objet de tous les désirs, et lui voue amour et admiration... Sans se revendiquer comme telle (contrairement à sa sœur Colette, intellectuelle et grande amie de Beauvoir), Jacqueline Audry n'en exprime pas moins dans ses films et entretiens des revendications sur l'émancipation des femmes. Elle traduit cela par un choix récurrent d'héroïnes dont la subjectivité domine et qui parviennent à leurs fins. C'est sans doute la première cinéaste qui s'est à ce point adressée aux femmes du public dans ses films en permettant une identification très positive.

"Dans un mélange de ferveur et de pudeur, Jacqueline Audry décrit la naissance de l'amour adolescent, et non pas directement les amours féminines. L'analyse des sentiments est faite avec finesse et élégance. Fait rare à l'époque, la représentation de l'homosexualité féminine apparaît sans condamnation. Et c'est sans doute là la transgression ultime que pouvait opérer Jacqueline Audry.... La cinéaste ne cache pas ses convictions féministes. Dans le contexte de l'époque, cela détonne. Le film sera mal reçu par une presse machiste et passablement homophobe (...). Mais bien heureusement, au coeur du tumulte, des voix s'élèvent à juste titre, dont celle, extatique et définitive, d'André Janson, critique à Nice-Matin (17 mai 1951) : "L'on se trouve devant une de ces oeuvres maîtresses dont le retentissement se prolonge pendant de longues années, un de ces films qui marquent une date dans l'histoire du cinéma. Ce chef-d'oeuvre fait honneur au cinéma français." Festival Lumière 2018

Séances

- - dimanche 23/12 20:45 - - mardi 25/12 18:30 - - jeudi 27/12 19:00 - - samedi 29/12 16:00
- - samedi 5/01 18:45

> Sous-titrage SME disponible pour les personnes sourdes ou malentendantes, nous contacter en cliquant ici

Bande-annonce