Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CINÉMA D'HIER ET AUJOURD'HUI

River of Grass

de Kelly Reichardt



USA, 1994, 1h16, VOSTF • avec Lisa Bowman, Larry Fessenden
NUM, sortie nationale

River of Grass
Derrière les Everglades, la "rivière d’herbe", vit Cozy, seule, dans un mariage sans passion, ignorant ses enfants. Elle rêve de devenir danseuse, acrobate, gymnaste. Une nuit dans un bar, elle rencontre Lee, un jeune homme sans emploi qui vient de trouver une arme à feu. Les récits de la réalisatrice américaine Kelly Reichardt soulèvent des interrogations qui durcissent la peau de ses personnages : que ressent-on en tournant en rond ? Lorsque l’on fuit le quotidien ? Lorsqu’on s’y arrête ? Lorsque l’on prend la route pour échapper à un acte que l’on regrette ou que l’on prend simplement le temps de perdre son temps ? Cosy est le personnage le plus radical dans ce face-à-face. Les films de Kelly Reichardt se trouvent là : parlons un peu moins, observons un peu plus, comprenons mieux ce qui nous entoure.

"C'est un premier film étonnant. On y retrouve son humour sardonique et son sang-froid espiègle. Les images et les histoires de River of Grass s'inspirent de son enfance plutôt sombre dans les banlieues de Floride. Contrairement à la plupart des films tirés d'une expérience personnelle, celui de Kelly rejette le sentimentalisme et le politiquement correct, souvent présents dans les drames à caractère de confession, surtout quand le personnage principal est une femme. Ses personnages assaillis de toutes parts, sans but précis, donnent un nouveau sens au mot "anti-héros". Elle s'est battue bec et ongles pour pouvoir faire son film, sans les atouts dont on dispose d'ordinaire pour une première réalisation : pas d'école de cinéma, pas de court-métrage en guise de carte de visite, pas d'argent, ni de pénis. La plupart des cinéastes hommes ne veulent pas reconnaître les avantages, même infimes, que donne le fait d'appartenir au genre masculin. Dans les marges les plus reculées du cinéma indépendant, en l'absence de l'effet dynamisant d'un cinéma expérimental autrefois actif, c'est un miracle d'avoir pu réaliser et distribuer un film comme River of Grass." Todd Haynes, extrait du dossier de presse (Splendor Films)

Séances

- - mercredi 18/09 20:45 - - vendredi 20/09 16:45 - - lundi 23/09 18:45 - - samedi 28/09 18:30 - - lundi 30/09 15:45

> Le film sera diffusé au cinéma Le Concorde en sortie nationale du 4 au 17 septembre.

Dossier de presse


Bande-annonce (VO)