Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RETOUR VERS 2019

Roubaix, une lumière

d'Arnaud Desplechin



France, 2019, 1h59
avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier
NUM

Roubaix, une lumière
Roubaix, ville natale de Desplechin, le soir de Noël. Daoud, chef de la police, patrouille en voiture avec Louis, nouvelle recrue… Inspiré d’un fait divers datant de 2002 (et du documentaire télé de Mosco Boucault qui avait suivi en 2008), le film peut surprendre à plusieurs égards : Arnaud Desplechin là où on ne l’attendait pas (le film noir), choisit deux actrices (Léa Seydoux et Sara Forestier) a priori difficiles à imposer dans le rôle de jeunes roubaisiennes toxicomanes, alcooliques, chômeuses et amantes. Dans le premier versant du film, Desplechin s’attache au quotidien du commissariat de Roubaix : il dépeint à la fois l’ombre - cette ville, sa dure pauvreté, sa lutte poisseuse pour la survie -, et la lumière du titre, "incarnée" par le personnage de Daoud (Roschdy Zem à son sommet). Dans un second et éprouvant versant, on assiste au difficile accouchement de la vérité, litanie de gardes à vues et d’interrogatoires, qui rend finalement leur salut aux deux actrices, et ne nous laisse pas, spectateur, sortir indemne de la salle. - Camille Devy

Séances

- - dimanche 9/08 20:30 - - mardi 18/08 17:45 - - vendredi 21/08 21:00

> Sous-titrage SME disponible pour les personnes sourdes ou malentendantes, nous contacter en cliquant ici
> Audiodescription disponible pour les personnes aveugles ou malvoyantes, nous contacter en cliquant ici

Dossier de presse


Bande-annonce