Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE MAX OPHULS

Sans lendemain

de Max Ophuls



France, 1939, 1h22
avec Edwige Feuillère, Daniel Lecourtois, Georges Rigaud
35 mm

Sans lendemain
Une ancienne femme du monde qui élève seule son enfant travaille comme entraîneuse dans une boîte de nuit. L’homme de sa vie la retrouve... Tourné en 1939, sorti en 1940, pendant la "drôle de guerre", un film qui se situe dans la tendance cinématographique de l’époque, avec ses prostituées et ses marlous, les pavés mouillés sous les réverbères, les amusements factices, les destins tragiques des êtres qui se sentent condamnés par la vie... On pense entre autres à Quai des brumes. C’est ce que l’on a appelé le "réalisme poétique". À partir d’un scénario classique de mélo, Ophuls, toujours avec Schufftan à l’image, travaille l’atmosphère plus que l’intrigue. La dernière séquence pourrait servir de bande annonce à tout le cinéma de cette époque.

Séances

- - jeudi 11/04 18:30 - - jeudi 18/04 20:30 - - dimanche 21/04 14:30

Bande-annonce