Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

INGMAR BERGMAN

Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens Leende)

d'Ingmar Bergman



Suède, 1955, 1h50, VOSTF
avec Ulla Jacobsson, Eva Dahlbeck, Harriet Andersson, Margit Carlqvist
NUM, version restaurée

Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens Leende)
L’été, en Suède, vers 1900. L’avocat Fredrik Egerman, veuf, a épousé une très jeune femme mais il n’a pas oublié son ancienne maîtresse, une actrice… Un vaudeville à la fois sérieux et ironique. Dans une atmosphère sensuelle et légère les hommes sont dépassés, les femmes mènent la danse, incarnées par un quatuor d’actrices de haut vol. S’appuyant sur un univers théâtral qu’il maîtrise, mariant Shakespeare à Marivaux, Feydeau ou De Musset, Bergman filme ses personnages avec un recul qui lui permet de passer d’un registre à l’autre en dévoilant avec tendresse ou âpreté les travers des êtres. Il émane de ce jeu d’équilibriste un charme poétique qui explique peut-être l’étonnante récompense de Cannes 1956 : "Prix de l’humour poétique".

Séances

- - mercredi 15/02 18:15 - - vendredi 24/02 16:15 - - samedi 4/03 21:00

Dossier de presse


Bande-annonce