Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

RÉTROSPECTIVE JIM JARMUSCH

Stranger Than Paradise

de Jim Jarmusch



USA-RFA, 1984, 1h29, VOSTF
avec John Lurie, Eszter Balint
NUM, version restaurée

Stranger Than Paradise
Celui qui se fait appeler Willie parce qu’il veut oublier son nom hongrois ne sort de chez lui que pour jouer aux courses ou tricher au poker. Il doit héberger à contre cœur une cousine qui arrive de Budapest... Dans un New York délabré ou un Cleveland glacé, un noir et blanc profondément gris cerne des paumés à la recherche d’un paradis américain qui se dérobe et laisse la place à un ennui existentiel profond, que la mise en scène de Jarmusch teinte d’humour. De très grands moments de cinéma dont la visite absurde en touriste du magnifique lac Érié gelé enneigé et perdu dans le brouillard. Un film en forme d'hommage au road movie et à Wim Wenders, qui marqua un tournant dans le cinéma américain. Il obtint la Caméra d’or à Cannes.

Séances

- - mardi 14/01 20:30 - - samedi 18/01 18:30 - - samedi 25/01 14:30 - - lundi 27/01 19:00

Dossier de presse


Bande-annonce