Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

VOLUTES SURRÉALISTES

Trois vies et une seule mort

de Raoul Ruiz



France-Portugal, 1996, 2h03
avec Marcello Mastroianni, Anna Galiena, Marisa Paredes, Chiara Mastroianni
NUM, version restaurée

Trois vies et une seule mort
Dans une pharmacie un ouvrier rencontre un homme qui se sent seul et le paie pour qu’il l’écoute. Il l’écoute et sa vie va changer... Nous entrons avec lui dans un labyrinthe narratif très complexe où l’on a du mal à distinguer présent et passé, rêves et fantasmes. On pense parfois à Borges ou à Marquez. Ruiz lui-même estimait que les spectateurs et spectatrices qui s’endormaient à ses films avaient ainsi la possibilité d’y entrer mieux... Guidés ou perdus par la voix de Pierre Bellemarre nous nous laissons berner par des trucages simples, sans effets spéciaux sophistiqués. Entrelacs de relations mystérieuses et réjouissantes où notre seul phare est le héros multiple, un Marcello Mastroianni souverain dont ce sera l’avant-dernier film.

Séances

- - samedi 6/11 13:15 - - dimanche 14/11 20:45