Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CYCLES ET RÉTROSPECTIVES

Virgin Suicides

de Sofia Coppola


DU MUSÉE D'ARTS AU CINÉMATOGRAPHE • MARS - AVRIL 2018

USA, 1999, 1h36, VOSTF
avec Kirsten Dunst, James Woods, Kathleen Turner

Virgin Suicides
Dans une banlieue paisible dans les années 1970, la tentative de suicide de la plus jeune des cinq sœurs Lisbon crée la commotion. L'image de cette famille en apparence solide et conservatrice éclate sous les yeux des garçons du voisinage, ensorcelés par ces quatre jeunes filles insaisissables. "Que reste-t-il de ce premier film de Sofia Coppola, ce chef-d’œuvre ? Tout. L’envoûtement, l’amour, la découverte des liens troubles et intimes entre ados, eros et thanatos, l’éclosion et l’anéantissement simultanés, cette façon unique de filmer l’horreur comme un printemps romantique. Et déjà, avant même de penser au film, les poils des bras qui se hérissent aux premières secondes envapées de "Playground Love", le thème principal de la BO, composé par Air." Stéphane Deschamps, Les Inrockuptibles

en écho à : Feuilles mortes, Alexandre-Jacques Chantron (1902)
Le sujet de cette œuvre reste obscur. Elle est accompagnée d’un poème écrit par le nantais Dominique Caillé. Des femmes nues, inanimées, jonchent le sol couvert de feuilles mortes. Les corps cadavériques prennent une tonalité orangée sous l’effet d’un soleil couchant. Les couleurs chaudes, le traitement lumineux du ciel, la présence des corps enchevêtrés suscitent un sentiment d’étrangeté. Si la vision du premier plan est morbide, le paysage paraît au contraire très paisible. Serait-ce une allusion au temps qui passe, à la jeunesse perdue ? Une allégorie des saisons qui ponctuent le cycle de la vie.
> exposé dans le Palais, salle 15

Séances • Avril 2018

- - vendredi 30/03 16:00 - - lundi 2/04 14:30 - - jeudi 5/04 20:30 - - lundi 9/04 16:30
Crédit : Cécile Clos/Musée des Beaux-Arts de Nantes
Crédit : Cécile Clos/Musée des Beaux-Arts de Nantes