Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

CINÉMA D'HIER ET AUJOURD'HUI

Zéro de conduite + À propos de Nice

de Jean Vigo



France, 1933, 47 min
avec Jean Dasté, Henri Storck, Louis Lefebvre
NUM, version restaurée

Zéro de conduite + À propos de Nice
Dans un train deux écoliers s’amusent, ils profitent de leur dernier jour de vacances... Rarement un cinéaste aura avec tant de force et d’authenticité transmis la trace des traumatismes d’enfance dus à un système scolaire inepte. Dans sa radicalité sans nuance le film inspira de nombreux cinéastes dans le monde entier et il reste une référence près d’un siècle après sa sortie. Même le procédé du ralenti, tarte à la crème du cinéma d’avant-garde, trouve ici une légitimité tant il exprime la force poétique de la révolte. Le film fut interdit jusqu’en 1945 parce que "attentatoire au prestige du corps enseignant français".

précédé de À propos de Nice (France, 1930, 24 minutes • documentaire)
Dans le Nice où il était venu pour se soigner et où il découvrit le cinéma, Jean Vigo réalise ce premier film à 25 ans et jette un regard satirique sur cette ville en une sorte de film/pamphlet où, grâce à un montage vif et caustique et des télescopages savoureux, il met en évidence le gouffre entre les classes. Dans sa présentation du film il proclame sa volonté de "se diriger vers un cinéma social" pour "dessiller les yeux". Le surréaliste Ado Kyrou a salué la "pure poésie" du film qui atteint "la force du cri dans la nuit".

Séances

- - vendredi 8/10 16:30 - - dimanche 10/10 16:00 - - dimanche 17/10 13:30 - - lundi 25/10 18:30
- - mardi 26/10 21:00

Dossier de presse


Bande-annonce