Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

GALAXIE CHAPLIN

du 12 octobre au 19 novembre 2019

Galaxie Chaplin



LE DICTATEUR
LE DICTATEUR
Une cloche nommée Charlot était devenue la première évidence universelle du cinéma, un mythe dont la popularité rassemblait dans la même file d’attente l’homme de la rue, l’artiste et l’intellectuel. L’affirmer n’est pas faire injure au talent d’autres figures emblématiques du burlesque, de Mack Sennett à Harry Langdon, de Harold Lloyd et Laurel et Hardy à Charley Chase ou Roscoe "Fatty" Arbuckle, jusqu’au génial Buster Keaton qui contribuèrent à faire du genre un point d’achèvement du premier âge du cinéma (le mélodrame eut lui bien d’autres vies). Non, l’affirmer c’est plutôt restituer l’incomparable saisissement du à l’apparition d’une créature, dans la conjonction prodigieuse de gestes coordonnés comme un seul mouvement, une seule vision continue. Charlot / Chaplin ouvrit ainsi à une incomparable prise de conscience du phénomène cinématographique. En inventant Charlot, Chaplin révéla, des films de la Keystone (1914) à ceux produits et réalisés dans son premier studio pour le compte de la First National (1918-1923), ce que mettre en scène pouvait vouloir dire.
Charlot était dans le plan un aimant, la forme vivante d’une hypothèse nous rapprochant d’une actualité du monde où la drôlerie venait en découdre avec un pessimisme à peine dissimulé. Chaplin ne court pas, ou peu, il marche, bascule, esquive, se débat, gesticule, retrouve invariablement un point d’équilibre et une ligne de conduite que la réalité voit vaciller jusqu’à les nier. Alors, si un siècle plus tard, ses films regardent toujours intensément les spectateurs que nous sommes, c’est sans doute que chacun de nous y découvre ou vérifie avec la même stupéfaction qu’un tel miracle n’a plus jamais eu cours, du moins avec la même clarté ni la même intensité. Les Feux de la rampe et Un roi à New York, les derniers films du cinéaste (avant La Comtesse de Hong Kong), trouveront à négocier avec l’angoisse (quasi-autobiographique) de cet éloignement que le clown Calvero et le roi Shahdov
savent déjà irréductible. Le passé menace de prendre ses distances et les progrès du futur excitent la confusion.
L’impact et la contemporanéité de la vision qui sous-tend l’œuvre de Chaplin, lui-même rattrapé par une époque revancharde, lui auront valu l’admiration de tous, sans doute même celle de certains que sa liberté et son aura ébouriffaient. Pourtant, ses incidences sur le cinéma sont restées si difficiles à cerner, à circonscrire avec précision, que l’œuvre est longtemps demeurée un défi à relever pour la critique. De Bazin à Daney, de Bordat à Narboni, tous l’ont pointé en soulignant la paradoxale mais révélatrice abondance de commentaires dont elle a fait l’objet.
Il est probable qu’il nous faille regarder autrement du côté d’un large spectre d’inspirations (Renoir), chercher des correspondances (formelles, tonales et politiques chez Barnet par exemple), accompagner les détournements de certains motifs (un vagabond chez Raj Kapoor, ou l’invention de cet hurluberlu d’Hulot dont le nom assemble la première syllabe d’une fantaisie décalée, "hu", à la dernière de Charlot), s’ouvrir aussi au contrechamp. Depuis les longs métrages de Charles Chaplin, cette programmation se donne comme une méthode procédant par prélèvements et collages, mettant en évidence des glissements de terrain, empreintes, indices, échos... Bref une traque des signes dont les manifestations seraient tour à tour reconnaissables, suggérées, ou parfois, en apparence, distantes.
Jérôme Baron

> En partenariat avec le musée d'arts de Nantes, dans le cadre de l'exposition "Chaplin dans l'œil des avant-gardes" du 18 octobre 2019 au 3 février 2020. Tarif réduit pour visiter l'exposition pour les spectateurs des films du cycle.

• • •

Dimanche 13 octobre à 16:30 • conférence d'introduction au cycle par Jérôme Baron, membre de la commission de programmation du Cinématographe • entrée libre

• • •

Charlot s'amuse (3 courts métrages) de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 6 ans

- - mardi 29/10 14:30 - - dimanche 10/11 16:45 - - mardi 19/11 20:45

Le Kid de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 6 ans

- - samedi 12/10 17:00 - - mardi 22/10 20:45 - - dimanche 27/10 14:15

L'Opinion publique de Charles Chaplin
NUM, version restaurée

- - lundi 4/11 16:30 - - lundi 11/11 20:45 - - mercredi 13/11 17:00

La Ruée vers l'or de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 5 ans

- - samedi 12/10 15:00 - - jeudi 17/10 20:30 - - lundi 28/10 14:30
* La version de 1925 sera diffusée en séance unique le mercredi 4 décembre à 20:30, et introduite par Francis Bordat, dans le cadre des nocturnes du Musée d'arts de Nantes.

Le Cirque de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 5 ans

- - jeudi 24/10 14:30 - - dimanche 3/11 16:30 - - dimanche 10/11 15:00

Les Lumières de la ville de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 7 ans

- - dimanche 20/10 16:00 - - vendredi 25/10 14:30 - - jeudi 31/10 20:45

Les Temps modernes de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 7 ans

- - lundi 14/10 18:30 - - mercredi 16/10 14:30 - - vendredi 25/10 20:45 *
* précédé de Ballet Mécanique de Fernand Léger

Le Dictateur de Charles Chaplin
NUM, version restaurée
À partir de 9 ans

- - samedi 26/10 17:00 - - mardi 29/10 18:15 - - dimanche 3/11 20:30

Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
NUM, version restaurée

- - jeudi 24/10 20:30 - - samedi 26/10 14:30 - - jeudi 31/10 18:15

Les Feux de la rampe de Charles Chaplin
NUM, version restaurée

- - samedi 9/11 14:00 - - dimanche 10/11 20:30 - - dimanche 17/11 13:45

Un roi à New-York de Charles Chaplin
NUM, version restaurée

- - mercredi 6/11 16:00 - - samedi 9/11 21:00 - - lundi 18/11 16:30

// INSPIRATIONS, CORRESPONDANCES, DÉTOURNEMENTS, CONTRECHAMPS

Sept ans de malheur de Max Linder
NUM, version restaurée
À partir de 7 ans

- - samedi 12/10 21:15 - - dimanche 20/10 14:30 - - jeudi 24/10 19:00

Deux-Bouldi-Deux de Lev Koulechov
35 mm

- - samedi 12/10 20:00 - - jeudi 17/10 19:00 - - samedi 26/10 19:30

Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir
NUM, version restaurée
précédé de Charlot s'évade de Charles Chaplin

- - lundi 11/11 14:15 - - mercredi 13/11 20:30 - - dimanche 17/11 18:30

Okraïna de Boris Barnet
35 mm

- - samedi 19/10 15:00 - - mercredi 23/10 20:45 - - lundi 4/11 18:30

Notre pain quotidien de King Vidor
NUM, version restaurée

- - mercredi 30/10 16:45 - - samedi 9/11 19:00 - - jeudi 14/11 21:00

Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati
NUM, version restaurée
À partir de 5 ans

- - lundi 4/11 20:30 * - - mercredi 6/11 18:15 * - - mercredi 13/11 14:30
* précédé de Charlot patine de Charles Chaplin

La Strada de Federico Fellini
NUM, version restaurée

- - vendredi 1/11 14:00 - - mardi 12/11 18:30 - - lundi 18/11 20:30 *
* Séance Vidéodrome, suivie d'une analyse filmique et d'un débat proposés par Antoine Bourg

Lola Montès de Max Ophuls
NUM, version restaurée

- - lundi 14/10 16:15 - - dimanche 20/10 20:15 - - mercredi 23/10 18:30

Le Lutteur et le clown de Boris Barnet et Konstantin Youdine
35 mm
précédé de Charlot Boxeur de Charles Chaplin

- - mercredi 23/10 16:15 - - lundi 28/10 20:30 - - dimanche 3/11 18:15

Yoyo de Pierre Étaix
35 mm
À partir de 6 ans

- - lundi 21/10 18:30 - - mardi 29/10 20:45 - - dimanche 3/11 14:30

Man On The Moon de Miloš Forman
NUM, version restaurée

- - lundi 21/10 16:15 - - dimanche 27/10 18:15 - - samedi 2/11 18:30


Émission radio • Des trains dans la nuit

Écoutez "Des trains dans la nuit", l'émission radio du Cinématographe, consacrée pour son premier épisode au cycle "Galaxie Chaplin", en compagnie de Jérôme Baron.


Dossier de presse


Bande-annonce