Le Cinematographe
Le Cinématographe
Le Cinematographe

REGARDS SATELLITES : COLLECTIF "EL PAMPERO CINE"

du 6 au 9 mars 2024

Regards satellites : collectif "El Pampero Cine"



TRENQUE LAUQUEN
TRENQUE LAUQUEN
Invité·es d’honneur des Regards Satellites au cinéma L’Écran de Saint-Denis (93), trois des quatre membres fondateurs du collectif argentin El Pampero Cine (Laura Citarella, Mariano Llinás, Agustín Mendilaharzu, Alejo Moguillansky) seront de passage à Nantes pour accompagner les séances de leurs films. En partenariat avec Cinéphare et le GNCR.

"La Flor (2018) de Mariano Llinás, film-fleuve de quatorze heures, fut reconnu au moment de sa sortie pour la virtuosité avec laquelle il se métamorphosait en revisitant les genres cinématographiques, comptant notamment sur l’interprétation sidérante des quatre comédiennes du groupe Piel de Lava, dont fait partie Laura Paredes. La Flor a aussi été l’occasion de révéler en France l’œuvre d’une troupe de cinéma argentine qui résiste encore et toujours en faveur d’un cinéma indépendant, profondément cinéphile et extraordinairement inventif : El Pampero Cine. Fondé en 2002, composé des cinéastes touche-à-tout Laura Citarella, Mariano Llinás, Alejo Moguillansky et Agustín Mendilaharzu, El Pampero Cine a marqué un tournant dans l’histoire du cinéma national avec Historias Extraordinarias (2008) signé par Llinás. Ce film d’aventure ancré dans la Provincia de Buenos Aires est guidé par une voix off omniprésente qui alterne les registres et se plaît à semer de fausses pistes. Les dés étaient lancés : depuis, les quatre lurons ont réalisé ensemble une vingtaine de (très) longs métrages, qui, sans ne jamais se répéter, excellent à se faire écho, avec un précieux sens du rythme et de la dérision. Leurs films en général, et ceux montrés pendant les Regards Satellites en particulier, remettent en jeu la construction de la fiction, en confiant dans leurs personnages-enquêteurs, bricoleurs d’histoires, interprétés par des acteurs-détracteurs, lesquels dénotent au passage de la proximité de El Pampero avec la scène contemporaine des arts vivants en Argentine. En trois titres, ce focus propose d’arpenter un pan de la palpitante planète El Pampero. Nous parcourrons la Provincia de Buenos Aires de mystère en mystère (Ostende, Trenque Lauquen), nous assouplirons nos rituels de confinement (Clementina), et surtout, nous raviverons à chaque plan les flammes de la fiction."
- Claire Allouche

Trenque Lauquen, parties 1 & 2 de Laura Citarella
NUM

PARTIE 1 - - mercredi 6/03 14:30 - - vendredi 8/03 20:30
PARTIE 2 - - mercredi 6/03 17:30 - - samedi 9/03 20:30


Ostende de Laura Citarella
NUM, inédit à Nantes

Mercredi 6 mars à 20:15
> projection suivie d'une rencontre avec Laura Citarella (réalisatrice), Laura Paredes (actrice), Agustin Mendilaharzu (chef opérateur ) et Mariano Llinas (producteur)

Clementina de Constanza Feldman et Agustín Mendilaharzu
NUM, inédit à Nantes

Jeudi 7 mars 20:15
> projection suivie d'une rencontre avec Agustin Mendilaharzu (réalisateur) et Laura Citarella (productrice)

• • •

Revue Répliques

Le numéro 11 de la revue Répliques, contenant un entretien au long court avec les quatre membres du collectif El Pampero Cine, est en vente à la caisse du cinéma (17€).

• • •


SOUTIEN AU CINÉMA ARGENTIN
Le Cinématographe s'associe à l'ACID, la SRF et L’ARP pour apporter son soutien au cinéma argentin mis en péril par la loi OMNIBUS proposée au Parlement par le gouvernement du président Javier Milei. Nous sommes inquiets pour l’avenir du cinéma argentin qui représente pour nous tous un lieu de création d’une richesse et d’une diversité uniques - comme le montre la programmation des films du collectif "El Pampero Cine" (cf. p.6-7). Nous affirmons notre entière solidarité avec l’ensemble du secteur cinématographique argentin en voie de perdre son principal outil de financement public.